Conseils pour monter votre business plan

Le business plan ou plan d’affaires est un document obligatoire pour toute entreprise. Il sert de référence pour présenter votre projet de création ou de reprise d’entreprise. Ensuite, il présente les activités de votre future entreprise en détails : modèle économique de l’entreprise, type de produits ou de services proposés, sources de financement, stratégies à moyen et à long terme. C’est le document qui atteste la viabilité de votre projet.

A quoi sert le business plan ?

Ce n’est pas un document marketing. Il ne sert pas à convaincre vos clients, mais plutôt vos bailleurs. Il s’adresse à des banquiers et à des investisseurs sollicités pour vous apporter leur soutien et leur aide financière. Ils deviendront vos futurs associés ou vos futurs bailleurs. Votre business plan doit être clair et concis. Il faut faire une synthèse puisque les investisseurs n’auront pas de temps pour lire des dizaines de pages. Il vous est conseillé de rédiger un exécutive summary à la fin de votre business plan pour avoir une vision claire qui embrasse toutes les grandes lignes de votre projet. Toutefois, présentez-le au début du document pour permettre aux investisseurs d’avoir une idée précise de votre société et ses activités.

Comment structurer votre business plan ?

Il faut bien structurer et illustrer votre business plan pour qu’il soit attractif et persuasif. Après la page de synthèse ou l’exécutive summary, il faut classer les différentes rubriques du business plan. Ces rubriques incluent entre autres la présentation de l’entreprise comme ses conditions de création, sa philosophie et ses valeurs. Ensuite, il y a la présentation de l’équipe comme la biographie des différents fondateurs. Puis, les résultats de l’étude de marché ont pour but de convaincre les investisseurs sur la viabilité de votre projet. Ils prouvent que vos produits ou vos services seront bien achetés par les clients. N’oubliez pas de présenter vos principaux concluants et vos stratégies pour les devancer. Détaillez ensuite vos produits et vos services en proposant vos offres commerciales, vos tarifs, etc. Enfin, incluez votre mode de financement (apport personnel, emprunt, crowdfunding) et votre modèle économique (marge commerciale, revenus publicitaire, commission, etc.). Démontrez comment votre projet va-t-il générer de l’argent.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *