Quelles formations pour exercer le métier du chirurgien ?

Il n’existe aucune profession qui engage une responsabilité aussi énorme que le chirurgien. Il détient la vie de ses patients entre ses mains, et une seule petite erreur peut être fatale. Si le métier vous passionne, découvrez dans les prochains paragraphes les conditions pour devenir le chef incontesté du bloc opératoire.

De longues années d’études en médecine

Bien sûr, il n’existe aucune filière à part la médecine qui ouvre la voie à ce métier. Puis, sauver des vies impose une étude d’environ 12 à 15 ans. Une fois le diplôme de bac scientifique en poche, les futurs chirurgiens doivent passer un concours pour entrer dans les facultés de la médecine. Cet examen est très sélectif. Les 12 longues années d’études sont reparties en trois cycles. Le premier dure deux ans et inclut la première année commune (PACES) ainsi que la deuxième année (PCEM2). Si le résultat est concluant, l’étudiant continue en deuxième cycle pour une durée de 4 ans. Alliant théorie et pratique, la formation intègre les trois années d’externat. Enfin, il passe les ECN qui donnent accès au troisième cycle et à l’internat. Arrivé à ce stade, l’étudiant en médecine se spécialise en chirurgie et doit valider le DES de 5 ans.

Des connaissances pointues sur le corps humain

Ce métier requiert un travail manuel avec des gestes précis et millimétrés. La moindre erreur peut coûter la vie. Pour effectuer cette profession à haute responsabilité, il est indispensable de connaitre la médecine et le corps humain sur les bouts des doigts. Si par exemple, le médecin spécialiste administre un anesthésiant qui ne concorde pas avec la maladie de la personne concernée, cela pourrait lui être fatal. D’ailleurs, il existe une spécialité pour chaque partie du corps : cardiologie, orthopédie, ORL, etc. Durant l’opération, le chirurgien travaille avec des anesthésistes, des réanimateurs et des infirmiers du bloc. Sa mission ne se limite pas à opérer. Il suit également l’évolution de la santé de son patient et lui propose des soins postopératoires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *